Histoire d’un papier qui se croyait d’acier…

étude de sisal, burin sur cuivre 18x30cm imprimé sur papier de 25x32cm

L’estampe est un voyage, une aventure. On commence avec une idée puis la matière de la matrice va nous répondre, le climat va jouer, le temps  aussi. C’est un art de l’éternel puisque graver une plaque c’est en quelque sorte « graver dans sa mémoire » mais c’est aussi  de l’éphémère, du mouvant parce que si l’on peut croire que tout s’arrête avec l’achèvement d’une plaque c’est pourtant là que tout commence.  La plaque gravée se fait matrice conceptuelle, et offre des possibilités insoupçonnées , l’idée d’un multiple unique. L’aboutissement d’une estampe est le résultat d’un mélange de méditation, d’excitation, de passion et de magie. De part l’échange au sein de l’atelier mais aussi la multiplicité des tirages, l’estampe est l’art du partage : tout le monde peut s’en offrir une. Mais c’est aussi un art du quotidien : de nos jours l’image imprimée est partout …

Je m’intéresse au quotidien, de la feuille morte au simple bout de scotch tout se révèle être un trésor. J’aime ces petits moments anodins qui par la force d’un souvenir deviennent éternel. Petit à petit j’en suis venue à parler du temps qui passe, des liens qui se tissent entre un quotidien jetable et le désir de laisser sa trace, de la fragilité d’une époque dont les objets sont devenus des témoins majeurs.

Publié dans écrits sur mon travail. | 1 commentaire

Mais pourquoi donc des coquillages !?

J’aime jouer avec les techniques de l’estampe autant que de me jouer d’elles.

J’ai grandi entre deux sons de cloches : «  de nos jours il faut être polyvalent pour réussir » et «  spécialise toi dans un domaine ou tu ne feras jamais rien de bien ». Parallèlement j’étais partagée entre l’envie d’exercer un « métier en voie d’extinction » et l’envie de toucher à tout.  Alors lorsque j’ai découvert la gravure avec la passion du dessin, le geste du sculpteur, l’amour des couleurs du peintre et son savoir faire… j’y ai vu la possibilité de tout faire en ne faisant qu’une seule chose, un peu à l’image d’une grande salade où l’on peut mettre tout ce qu’on veut sans avoir à choisir, varier les ingrédients à l’infini et finalement toujours se retrouver avec une salade.

Ce qu’il y a d’important dans mon installation de coquillages, ce ne sont pas les coquillages qui ne sont que le fruit du hasard (je m’ennuyais sur une plage j’ai ramassé un coquillage pour m’occuper l’esprit) et pour moi un support comme un autre. L’important c’est la notion de pluie, c’est-à-dire l’idée d’une estampe non pas en volume mais qui se développe dans l’espace, où le spectateur pourrait se promener physiquement à la fois dans l’œuvre et son processus de création puisque la frontière entre matrice et estampe seraient exposées indifféremment. Ce serait un pas de plus dans mes recherches sur le multiple unique  et dans mon envie d’atténuer les frontières entre les différentes techniques pour ne plus avoir à choisir.

Avec « Pluie », j’imagine une estampe qui se vit autant qu’elle se regarde.

 

Publié dans écrits sur mon travail., Pluie | Laisser un commentaire

Salade d’estampe en 100 mots.

Temps de préparation : de quelques heures à toute une vie (pour les plus gourmands).

Ingrédients :

Pourquoi choisir quand on peut tout faire ?

Recette :

Commencez par sculpter un dessin.

Mélangez bien votre encre et peignez votre sculpture.

Pressez votre peinture, vous obtiendrez une délicieuse estampe.

Renouvelez l’opération jusqu’à satiété.

Faîtes bien mijoter pour mieux faire parler les curieux.

Attention le secret d’une bonne salade réside dans une alimentation équilibrée  et doit donc comporter des fibres (papier, bois, carton) ainsi que des protéines (coquillages). N’oubliez pas les oligo-éléments (cuivre, zinc) et faîtes vous plaisir avec un petit sucre.

Publié dans écrits sur mon travail. | Laisser un commentaire

PLUIE. estampes sur coquillages

img_6790img_6756img_6751img_6747img_6743

Publié dans gravure, images imprimées, Pluie, sérigraphie | Laisser un commentaire

Bienvenue *

carton_lauraloriers_v2

J’ai fait la course avec Chronos

j’ai dîné avec Bacchus

j’ai couché avec Orphée

puis au petit matin je l’ai quitté pour Apollon.

 

J’ai sauté de son char,

volé avec Icare,

enfourché Pégase,

combattu avec Hercule.

 

J’ai affronté des Titans,

flirté avec Hadès,

tenté de voler Zeus

et même défier les Parques.

 

Puis Hermès m’a tendu un message,

alors j’ai ouvert les yeux

et vous étiez là…

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Salon de Versailles

invitation-modif-Nolin copie

L’occasion de revoir le Christ et les poissons rouges en vrai !

à bientôt.

 

Publié dans exposition | Laisser un commentaire

Rhizomes

A5 flyer Rhizomes3993-def.indd

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Sans sens

Cette galerie contient 2 photos.

Galerie | Laisser un commentaire

Allô la Terre, ici Saturne.

imageIl y a un an, lors d’une  de mes premières expos, deux galeristes sont entrés. Parallèlement, à l’atelier aux Lilas, commençait le projet collectif ciel et mer, lancé par  Jean Marie Cottin.

Cette expo est donc le fruit de deux rencontres simutanées et de la force d’attraction que le bleu a eu sur moi. L’exposition est monochrome construite autour d’une matrice imprimée jusqu’à sa destruction…

13413628_694933463942940_6571578171695224973_n

Publié dans exposition | Laisser un commentaire

J’ai toutes mes nuits ?

86 carton_LauraLoriers_V2

Lorsque la création devient une urgence, entre liberté et angoisse. Lorsque l’on trompe Morphée et combat le marchand de sable pour conquérir un nouveau temps de liberté….

L’occasion de découvrir de nouveau bois et mon travail sur monotype…

Les instants du chat noir. Série de 8 monotypes, 71 x 31 cm

IMG_6492

IMG_6491

 

Le deuil, gravure sur bois, 120 x 80 cm.

IMG_6482

 

Sérénité et angoisse, monotype, 76 x 62 cm

IMG_6487

 

Le bain de minuit, monotype marouflé sur toile, 140 x 80 cm.

IMG_6483

 

Le christ, sérigraphie et flocage, 79,5 x 59 cm

IMG_6485

 

Publié dans exposition, gravure, images imprimées, sérigraphie | Laisser un commentaire

Fantôme


Fantome

IMG_1958

IMG_1957

IMG_1952IMG_1950

Image | Publié le par | Laisser un commentaire